Qu’est-ce que la porcelaine ?

Ce n’est pas une question facile et les spécialistes ne sont pas tous d’accord sur ce sujet. Pour résumé, il s’agit d’une céramique fine et translucide produite à partir du kaolin.

Porcelaine chinoisePhoto de kaolin

Et voici un peu de technique…

Les critères pour définir ce qu’est une porcelaine, fluctuent beaucoup d’un spécialiste à un autre. Les critères suivants sont utilisés principalement en archéologie:
  • 30 à 40% de kaolin dans la composition
  • Une température de cuisson comprise entre 1260°C et 1300°C.
  • Un taux d’oxyde de fer inférieur à 1,7%
  • Un taux de porosité inférieur à 0,6%
  • Un taux d’absorption inférieur à 0,3%
  • Un aspect translucide pour une épaisseur allant de 5 à 8 mm.
  • La résonance au choc
La porcelaine est composée généralement de:
  • 50% de kaolin
  • Un peu d’argile
  • 25% de feldpath
  • 25% de quartz
 

Un peu d’histoire...

Porcelaine chinoiseLes toutes premières porcelaines sont apparues en Chine au IIIème siècle.

Les techniques de fabrications se peaufinèrent et atteignirent leur summum vers le XIIIème siècle.

La tradition veut que ce soit Marco Polo qui ait apporté les premières porcelaines en Europe à la fin du XIIème siècle. C’est lui qui lui aurait donné son nom : « ils ont une telle monnaie qu’ils paient en porcelaine blanche, coquillages qu’on trouve dans la mer et qu’on porte au cou comme parure et qui servent de monnaie d’échange ».

Ce n’est qu’au XVème siècle que la Chine commence à exporter sa production vers l’Europe via la « route de la porcelaine », laquelle est maritime.

Porcelaine tendreLes premières tentatives de reproduction en Europe sont faites au XVIIème siècle. Mais la composition des modèles chinois n’est pas connue. D’ailleurs certains composants, et en particulier le kaolin, ne sont pas encore disponible en Europe.

Néanmoins, les occidendaux arrivent à reproduire l’aspect de la porcelaine malgré des imperfections techniques (la porcelaine produite se raye et peut se casser suite à un choc thermique). Cette époque correspond à l’essor des manufactures anglaises et françaises. On parle dans ce cas de porcelaine tendre. On les désigne également sous le nom de porcelaine anglaise ou française.

Lettre de Francois Xavier d'Entrecolles décrivant les techniques chinoises de fabrication de la porcelaineLa première description complète de la fabrication des porcelaines chinoises (ou « dures ») ainsi que les premiers échantillons de koalin sont ramenés en France en 1712 par le père jésuite d'Entrecolles. On découvre un peu plus tard les premiers gisements de koalin en Europe. Tout d’abord en Allemagne puis en France.

L’Europe peut enfin produire ses propres porcelaines dures et la composition de celles-ci est standardisée en 1800 par Alexandre Brongniart, directeur de la Manufacture de Sèvres.

Dès lors, les porcelaines de Sèvres et Limoges, mondialement connues depuis le XVIIIème siècle, font partie, avec les porcelaines allemandes, chinoises et polonaises, des porcelaines dures les plus fines et les plus réputées.

Voici quelques définitions

AileBord de l'assiette ou d'un plat qui est séparé du fond(bassin). Section conique formant la partie annulaire périphérique de l'assiette.
BiscuitPorcelaine sans glaçure, cuite au demi-grand feu. Sa surface a l'apparence du marbre.
ColorantsOxydes métalliques. Certains oxydes se dissolvent dans le fondant et présentent un ton très foncé.
CouverteEnduit vitreux, transparent, incolore ou coloré posé sur un corps céramique vitrifié, permettant de lui donner un aspect brillant.
EmailSubstance constituée d' un élément vitreux en combinaison avec des oxydes colorants.
FilageOpération de faire un filet parallèlement à la périphérie d'une pièce en porcelaine.
FiletTrait fin parallèle à la périphérie d'un objet en céramique, exécuté avec un pinceau sifflet à l'aide d'une tournette.
FondCouches de peinture recouvrant en partie ou en totalité un objet en céramique.
GlaçureEnduit vitreux, transparent, incolore ou coloré posé sur un corps céramique vitrifié, permettant de lui donner une résistance superficielle.
MarliPartie séparant le fond (bassin) de l'aile d'une assiette ou d'un plat.
MirroirOu bassin. Disque plus ou moins concave constituant la partie centrale de l'assiette. Il repose sur le pied et est bordé par l'aile.
Peinture sous glaçureEst appliquée directement sur le biscuit puis est glaçurée et cuite.
TournettePetit tour de table utilisé pour tracer les lignes, bordure, bande, filets et rubans.
Et pour finir quelques références:

Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Panier Commander

Advertising

Contactez-nous

Une question ?


Vous pouvez nous joindre le lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi et samedi de 8h30 à 18h00 au +33 6 22 35 02 69.

Ou en nous envoyant directement un message.